Russell Crowe révèle qu’il s’est fracturé les deux jambes pendant le tournage de Robin des Bois : “J’ai juste continué” (Exclusif)

L’acteur oscarisé, qui joue dans le nouveau thriller d’action “Land of Bad”, n’a découvert que des années plus tard à quel point sa blessure était grave.

Russell Crowe-OLT022624

Russell Crowe 2022 Rome, Italie.
Photo:

Riccardo Ghilardi/Contour par Getty Images



Russell Crowe a toujours été prêt à réaliser beaucoup de ses propres cascades. Mais il y a eu un “petit incident” sur le tournage de son film de 2010. Robin des Bois cela est devenu plus tard une affaire beaucoup plus importante.

“J’ai sauté d’une herse de château sur un sol inégal et dur comme le roc”, a déclaré l’acteur oscarisé, 59 ans, à PEOPLE for One Last Thing dans le numéro de cette semaine. “Nous aurions dû préparer le sol et enterrer une plateforme, mais nous étions pressés de réaliser le cliché dans la lumière déclinante.”

Crowe, qui joue actuellement dans le nouveau thriller d’action Terre du maln’a réalisé la situation précaire que lorsqu’il était sur le point de sauter.

“Avec des centaines de figurants autour, des flèches volantes et des pots à feu mettant le feu au château, il n’était pas possible de se retirer”, se souvient-il. “En sautant, je me souviens avoir pensé : ‘Ça va faire mal.’ ”


Russell Crowe dans la salle de presse du 74e Festival de musique de Sanremo.  San Remo, le 7 février 2024
Russel Crowe.

Portefeuille du pool Insabato Rovaris/Mondadori via Getty



Dans le but d’atterrir sur la pointe de ses pieds pour atténuer l’impact, l’acteur a d’abord senti ses talons toucher le sol inégal. “C’était comme une décharge électrique qui a traversé mon corps”, dit-il. “Nous tournions un grand film, donc il faut se battre, mais le dernier mois de ce travail a été très délicat. Il y a eu plusieurs semaines où même marcher était un défi.”

Crowe “n’a jamais discuté de sa blessure avec la production, n’a jamais pris de jour de congé à cause de cela, j’ai juste continué à travailler”, ajoute-t-il.

Russell Crowe, Robin des Bois
Russell Crowe dans “Robin des Bois” (2010).

Universel/Kobal/Shutterstock



Une décennie plus tard, Crowe a commencé à ressentir ce qu’il appelle des « douleurs très étranges » dans le bas des jambes, alors il est allé chez un médecin pour une IRM et des radiographies.

“Je pensais que ce n’était rien de grave”, dit-il. “Après avoir travaillé pendant un long hiver à New York, mon corps manquait juste d’exercice et de soleil.”

La star a été choquée lorsque le médecin a regardé les radiographies et lui a demandé : “Quand t’es-tu cassé les jambes ?” “Apparemment, il pouvait voir les restes de fractures dans les deux tibias”, explique Crowe. “Pour me rafraîchir la mémoire, il a dit : ‘Cela aurait été il y a peut-être 10 ans ?'”


Crowe se souvint immédiatement d’avoir sauté de la herse sur le Robin des Bois ensemble. “Apparemment, j’ai terminé ce film avec deux jambes cassées”, ajoute-t-il. “Tout cela pour l’art. Pas de plâtre, pas d’attelles, pas d’analgésiques, ils ont juste continué à travailler et au fil du temps, ils se sont guéris.”

Avec le recul, l’acteur a réalisé qu’après la fin du tournage en 2009, il avait pris un an de congé et n’avait pas travaillé avant de signer pour 2013. Homme d’acier.

“Rétrospectivement, je savais évidemment que quelque chose n’allait pas”, dit-il. “Être le père kryptonien de Superman, c’était six mois d’entraînement physique incroyablement intense. Entre le temps libre et cet entraînement, les choses se sont arrangées d’elles-mêmes.”

Terre du mal maintenant dans les salles.

LIRE  Torrey DeVitto, ancienne étudiante de Chicago Med, éblouit en blanc lors d'une séance photo de mariée à New York – Voir les magnifiques photos

Similar Posts

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *